Création d’un jardin des cinq sens

jardiniere-sav-l-tOffrir un parcours adapté au contact de la nature, favoriser les allées et venues des résidents, éveiller la curiosité de chacun… tels sont les objectifs d’un jardin thérapeutique dans une maison d’accueil spécialisée.

Le jardin thérapeutique est un lieu de vie propice à l’éveil des sens et au travail de la terre. Il permet de retrouver des repères au rythme des saisons. les sens sont stimulés : le sens olfactif et le goût grâce à la présence de plantes aromatiques, de fruits et de légumes, la vision par des formes et des couleurs variées. L’ouïe avec le bruit des branches, les chants d’oiseaux, la clapotis d’une fontaine.

Il peut également être un lieu privilégié de relations sociales, en famille, entre  résidents et avec le personnel.

Notre projet est donc d’aménager deux espaces centraux déjà existants, non exploités à ce jour, en jardin thérapeutique.

Intitulé du projet

Création d’un jardin thérapeutique pour la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) l’Olivier à Puget sur Argens.

Nombre et typologie des bénéficiaires

Le jardin thérapeutique doit permettre l’accueil de personnes porteuses de polyhandicaps et de leurs proches. Cette population représente actuellement 39 personnes (capacité d’accueil maximum de la MAS l’Olivier). Ce jardin pourra accueillir les résidents du foyer de vie, du foyer d’accueil médicalisé et d’autres structures dans le cadre de projets communs et de partage d’activité.

Lieu de réalisation du projet 

Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) l’Olivier – 812, chemin de la Plaine – 83480 Puget sur Argens

Calendrier de réalisation

1er semestre 2016

Résumé du projet

P1050454Le jardin thérapeutique est un espace extérieur, intégré l’établissement médico-social, relié aux rythmes naturels qui offre la possibilité non seulement de se promener dans un jardin, mais aussi de participer à sa création, à son entretien. Les bienfaits expérimentés à travers la jouissance de ses jardins sont multiples et vitaux :

  • amélioration de la qualité de vie et de la santé des résidents (qualité du sommeil, réduction des médicaments nécessaires, appétit, amélioration de la fonction cognitive et de la capacité d’attention…
  • bien-être des personnes handicapées et de leurs proches
  • qualité d’environnement de travail et un regain de motivation du personnel

Ce sont des jardins pour les résidents mais aussi pour les familles, le personnel et l’environnement proche. Habiter c’est faire partie de la société. C’est un lieu où l’on recréer des liens, lieu de vie dans tout ce que cela comporte de relation avec le monde, avec la société, de transmission à l’autre, de partage.

Malgré les actions thérapeutiques mises en place, les résidents porteurs de polyhandicap ont peu d’ouverture sur l’extérieur et déambulent au sein de l’établissement ou sur le parking de la MAS. Cet état de fait induit des troubles du comportement, notamment de l’agitation, de l’agressivité, de l’errance, des réactions d’opposition, des troubles divers susceptibles de perturber la vie en collectivité et parfois, de mettre en danger la personne elle-même ou son entourage.

Cette restriction d’aller et venir pour les résidents est le résultat de contraintes liées à un manque d’espaces extérieurs adaptés qui pourrait être interprété par un manque d’humanité.

Notre projet s’inscrit donc dans l’aménagement des espaces inutilisables à ce jour en jardins thérapeutiques.

Coût du projet

120 000 euros